Voitures volantes : atterrissage prévu sur Toulouse Métropole !

Toulouse Métropole s’engage pour le développement de nouvelles technologies et la conception des transports de demain.

Après avoir accueilli des entreprises comme Easymile (leader mondial de la conception de navettes électriques autonomes), Hyperloop Transportation Technologies (avec la construction prochaine de la piste d’essai qui propulsera une capsule à près de 1200 km.h), Siemens Mobility (à la pointe dans le domaine de la mobilité urbaine et des technologies qui y sont relatives) ou encore NXP (et ses recherches en lien avec la technologie V2X), c’est au tour de la start-up EVA de s’installer sur le territoire métropolitain.

Cette jeune entreprise a en effet choisi la Métropole toulousaine afin d’y développer ses voitures volantes, dites VTOL. Olivier Le Lann, CEO d’EVA, a d’ailleurs justifié cette décision en mettant en avant des arguments de taille : la compétence des ingénieurs, la qualité et la diversité des centres de recherche ainsi que le support apporté par Toulouse Métropole.

Cette installation s’effectuera sur le site de Francazal, et ce peu de temps après le lancement du projet Hyperloop sur cette ancienne base militaire.

Un premier calendrier a d’ailleurs été donné : le premier prototype devrait voir le jour fin 2018, pour une phase de test en milieu urbain courant 2019. L’étape de commercialisation pourrait de son côté débuter fin 2019/début 2020.

Véritable territoire d’innovation, Toulouse Métropole n’a de cesse d’accompagner et de soutenir des acteurs économiques à la pointe dans le développement de ces technologies d’avenir.