Thierry Fourcassier

Président de la commission Urbanisme et Projets urbains de Toulouse Métropole
Relations avec l'AUAT
Maire de Saint-Jory

05 62 22 91 91
thierry.fourcassier@toulouse-metropole.fr
Aménagement de la future gare, diversification de l’emploi et rayonnement :
des enjeux majeurs aux retombées positives pour l’ensemble des communes de la métropole

D’un DEA de physique quantique et dynamique des fluides à l’urbanisme en passant par l’enseignement de la physique et l’engagement politique : Thierry Fourcassier, professeur de physique au collège de Saint-Jory, est élu depuis 2001 dans la commune où il vit et travaille. Il est également depuis 2014 président de la commission Urbanisme et Projets urbains de Toulouse Métropole, avec la lourde tâche de la mise en place du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal).

Toulouse Métropole, l’avenir vu par Thierry Fourcassier :
Quelles sont les principaux défis auxquels est et sera confronté Toulouse Métropole pour les prochaines années notamment par rapport aux communes la constituant ?

J’ai une double vision, celle d’un élu de Saint-Jory, et celle d’un élu métropolitain et président de commission. Les PLU et POS actuels des 37 communes de la Métropole comptent actuellement plus de 30 demandes de modifications de leur maire, le futur PLUI intercommunal devra intégrer les exigences des lois nationales, dans la mesure du possible les attentes des maires et être également en cohérence avec la 1ere révision du SCOT : c’est un gros chantier sur lequel tous les élus, toutes tendances confondues, doivent se rejoindre. Notre défi dans Toulouse Métropole est de fédérer des communes dont certaines sont très urbaines, d’autres périurbaines, certaines encore presque rurales. Pour Saint-Jory par exemple, qui a un foncier disponible important mais de gros retards notamment en matière d’investissements collectifs, être dans une grande métropole est très avantageux notamment pour les réseaux. L’autre défi est bien sûr celui des montages financiers, tendant vers plus de partenariats, dans un contexte où la capacité d’emprunt et l’autofinancement sont limités. Enfin, sur un plan plus général, les grands enjeux de demain tournent autour de l’accessibilité avec le projet de la future mise à 4 voies avec l’arrivée du TER au Nord de Toulouse, mais aussi l’aménagement des alentours et les modalités de dessertes routières, l’emploi avec la nécessité de diversifier l’activité économique et enfin le rayonnement tout en gardant à l’esprit que les événements « vitrines » ou les grands projets deviennent difficiles à financer.