Henri Jamme de Lagoutine

Conseiller métropolitain de Toulouse Métropole en charge du personnel de la collectivité - Schéma de mutualisation - Communication interne .
Conseiller municipal délégué à la Mairie de Toulouse : Personnel territorial ; Schéma de mutualisation ; Communication interne

05 61 22 92 05
henri.de-lagoutine@toulouse-metropole.fr

Pacte et dialogue sociaux pour accompagner l’évolution de la métropole
et mieux servir les citoyens

Riche d’une longue expérience de DRH à Paris, Biarritz, Nice et Toulouse et désormais directeur général de la Mutualité Française 31, Henri de Lagoutine amène ses compétences et son expérience réussie en matière de ressources humaines et de gestion du personnel aux collectivités de la Mairie de Toulouse et de Toulouse Métropole. Nommé « conseiller délégué en charge du personnel territorial », cet élu de la société civile et ami de longue date de Jean-Luc Moudenc siège également dans la commission Développement économique et Emploi au niveau de la métropole.

Toulouse Métropole, l’avenir vu par Henri de Lagoutine :
Quel est le défi majeur que doit relever la métropole toulousaine dans les 5 prochaines années ?

Le principal défi selon moi est de réussir à transformer la métropole en une collectivité territoriale à part entière : les prochains transferts de compétences vers la Métropole de compétences et de personnels issus des autres collectivités locales et le contexte budgétaire très contraint nécessitent de mettre en place une vraie dynamique et de réinventer le dialogue social au sein de la communauté. Le contribuable n’est plus d’accord pour signer un chèque en blanc, il va falloir apprendre à faire mieux avec moins. En concertation avec les représentants du personnel, nous allons travailler à la réorganisation des services. Nos priorités sont le contrôle de la masse salariale mais aussi de l’absentéisme à travers un plan de lutte contre la souffrance au travail notamment. Je suis un homme de dialogue et de consensus et je m’attacherai à la qualité des relations sociales et à l’adhésion des personnels à notre projet. Il s’agit de bâtir un pacte social au service des concitoyens qui attendent des services de proximité de qualité.