Florie Lacroix

Conseillère métropolitaine de Toulouse Métropole
Maire de quartier de Toulouse 5.2 : Rangueil - Sauzelong - Pech-David - Pouvourville
Conseillère municipale déléguée à la Mairie de Toulouse : Prévention médico-éducative chez les jeunes

05 67 73 83 19
florie.lacroix@toulouse-metropole.fr

Une vision globale et cohérente de la métropole qu’il s’agisse d’économie, de cohésion sociale,
de transports ou d’urbanisme pour créer une métropole agréable à vivre et attractive

Médecin radiologue avec une longue expérience en hôpital public et en cliniques privées, Florie Lacroix est impliquée depuis 20 ans en politique, fidèle au mouvement centriste. Elue pour la 1ere fois en 2014, elle est maire de quartier à Toulouse, déléguée à la prévention médico éducative chez les jeunes, et membre des commissions Développement économique et Emploi et Cohésion sociale au sein de Toulouse Métropole.

Toulouse Métropole, l’avenir vu par Florie Lacroix :
En tant qu’élue, comment voyez-vous votre rôle et comment l’évolution idéale de la métropole toulousaine à 10 ans ?

Cette mission d’élue est pour moi une véritable seconde vie à côté de ma vie professionnelle que j’ai organisée à temps partiel désormais afin de répondre à mes obligations d’élue, notamment en tant que maire de quartier qui est une mission très prenante. J’ai une vraie passion pour le secteur public et mon métier m’amène à être à l’écoute et à agir pour les gens : c’est donc pour moi une continuité d’engagement. Quant aux défis pour Toulouse et sa métropole, ce sont ceux de l’économie, des transports, de l’urbanisation. Quels que soient les sujets, nous ne devons plus nous arrêter aux frontières des villes et avoir une vision d’ensemble des projets. Cela concerne la construction de nouveaux logements qui doivent être vus comme de vrais projets de quartier, l’intégration des séniors dans la vie de la ville, la lutte contre l’exclusion. Sur le plan économique, nous ne devons pas nous endormir sur les lauriers d’un secteur plutôt prospère et des conseillers vont être nommés afin de renforcer la diversification de notre économie. Il faut également améliorer les transports, ce qui est un vecteur de meilleure qualité de vie mais aussi d’attractivité, renforcer le rayonnement de notre métropole, et proposer une vision d’ensemble cohérente pour l’ensemble de la métropole sur tous ces sujets majeurs.