Emilion Esnault

Vice-Président de Toulouse Métropole en charge de la Propreté - Optimisation des moyens communs des pôles territoriaux - Atelier parc automobile - Relations avec Edf, ErDF et RTE
Conseiller municipal délégué à la Mairie de Toulouse : Eclairage public - Atelier du parc automobile
Maire de quartier 5.1 (Pont des Demoiselles, Ormeau, Montaudran, La Terrasse, Malepère)

05 67 73 83 32
emilion.esnault@toulouse-metropole.fr

Action, efficacité et crédibilité pour construire une métropole forte
qui concilie rayonnement et proximité

Ingénieur diplômé de l’ENSEEIHT, Emilion Esnault a très jeune développé et concrétisé ses deux passions pour l’aéronautique et pour la politique. Ingénieur chez Airbus, membre fondateur de l’association Toulouse Avenir, il est depuis mars 2014, élu à la Mairie de Toulouse et à Toulouse Métropole. Vice-Président en charge de la coordination de la propreté et Stratégie de proximité, il a à cœur, aidé par ses compétences techniques, de s’impliquer au plus près et d’apporter des solutions aux problématiques de sa délégation.

Le quotidien et l’avenir de Toulouse Métropole vu par Emilion Esnault :
Comment voyez-vous votre fonction et quels sont les grands défis, aujourd’hui et demain, à relever pour la Métropole toulousaine ?

Mes priorités sont l’action, la crédibilité et l’efficacité. Nous sommes là pour agir, quitte à mettre aussi « les mains dans le cambouis » ! L’échelle de la Métropole est pertinente pour réaliser une mutualisation des moyens et maîtriser la dépense publique. Mais, la proximité c’est-à-dire le lien entre les habitants des communes, les communes et la Métropole, est peut-être moins naturelle. Comme Président de la Commission Propreté et Stratégie de Proximité, et alors même que la métropole a absorbé de nombreuses compétences auparavant du ressort des communes, je travaille pour redonner plus d’efficacité et de proximité. Aujourd’hui, la responsabilité de l’élu est d’optimiser les moyens afin de rendre un service égal ou meilleur tout en réduisant les dépenses publiques. L’autre grand défi d’une métropole telle que la nôtre, est d’accroitre son rayonnement international, diversifier son économie, porter de grandes ambitions et des investissements pour rivaliser avec d’autres grandes métropoles, sans jamais rien perdre en qualité de vie au quotidien.