Brigitte Micouleau

Sénatrice de Haute Garonne
Conseillère métropolitaine de Toulouse Métropole
Adjointe au Maire de Toulouse : Questure
Présidente du Groupe Toulouse Ensemble

05 67 73 83 16
brigitte.micouleau@mairie-toulouse.fr

Développer une vraie politique de proximité et de solidarité avec les séniors

Elue dès 1995 aux côtés de Dominique Baudis  et aujourd’hui adjointe au maire en charge des séniors, Brigitte Micouleau, également sénatrice est fidèle à ses valeurs et à sa vision de Toulouse : l’action politique de proximité pour une ville chaleureuse où il fait bon vivre. Chaque commune gère actuellement l’action auprès des seniors, mais à l’aube de réformes qui pourraient réattribuer ces compétences actuellement départementales vers la métropole, Brigitte Micouleau souhaite œuvrer pour une meilleure coordination des actions en faveur des séniors. A Toulouse, les initiatives s’articulent autour de l’organisation de sorties, de stages et de conférences, de l’ouverture de nouveaux restaurants et lieux d’accueil, si possible à proximité de crèches ou d’écoles, du développement du portage de repas à domicile et de la promotion de l’accès à la culture, au sport ou encore au numérique, le tout dans un contexte budgétaire complexe. Fin 2014, sortira un guide dédié « Etre senior et bien vivre à Toulouse », qui, des maisons de retraite aux idées de sortie en passant par les aides à domicile, répertorie l’accompagnement proposé aux séniors et à leurs familles.

Toulouse Métropole, l’avenir vu par Brigitte Micouleau : Quels sont les grands défis à relever pour Toulouse Métropole et plus globalement dans nos sociétés vieillissantes pour les prochaines années ?

Il est essentiel de réaffirmer la place et le rôle des séniors dans la société. Il s’agit de lutter contre les disparités, sociales mais aussi liées à l’état de santé, de briser l’isolement, de favoriser les liens intergénérationnels, d’œuvrer pour plus de convivialité et de tolérance mais aussi de prévoir et prévenir les effets du vieillissement. En tant que membre de la Commission des Affaires Sociales au Sénat et dans l’optique de la future Loi sur la Dépendance qui sera votée en fin d’année prochaine, je compte m’impliquer activement sur les aspects sociaux mais aussi sur l’innovation dans l’action publique pour le bien-être des séniors.