Bertrand Serp

Vice-président de Toulouse Métropole : Economie numérique et robotique
Adjoint au Maire de Toulouse : Innovation et numérique - Technologies de l’Information et de la Communication - Informatique Mairie
Maire du quartier 2.1 -Saint Cyprien

05 81 91 75 36
bertrand.serp@toulouse-metropole.fr

Faire de la métropole toulousaine un modèle en matière d’innovation numérique,
d’accompagnement de start-up et d’expérimentations pour inventer la « smart city » de demain

Né dans le Comminges, diplômé de Toulouse Business School, Bertrand Serp a fondé une agence de communication à Toulouse tout en s’impliquant activement dans la politique locale. Déjà élu à Toulouse de 2001 à 2008 en charge des TIC, il est désormais Adjoint au Maire de Toulouse en charge de l’innovation et du numérique, des technologies de l’information et de la communication, de l’informatique Mairie, maire du quartier Saint-Cyprien et vice-président de Toulouse Métropole à l’économie numérique et robotique. Il est également président de Toulouse Métropole Emploi et de la Société Publique Locale « Réseaux d’Infrastructures Numériques » (SPL RIN).

Toulouse Métropole, l’avenir vu par Bertrand Serp :
Quelles sont vos priorités d’action en matière d’économie numérique pour positionner la métropole toulousaine dans cet environnement innovant et concurrentiel tout en valorisant ses atouts différenciants ?

Notre premier chantier était d’obtenir cet automne le label French Tech, une initiative qui vise au niveau national à accompagner le développement de quelques filières régionales du numérique.Le 2e dossier concerne la « smart city » ou comment imaginer la ville intelligente de demain autour notamment de 4 priorités : l’énergie, la mobilité, la silver économie et la e-citoyenneté. Il s’agit de choses très concrètes en termes de révolution des usages et nous travaillons en parallèle sur les besoins et attentes des Toulousains et pour répondre aux appels à projets du programme européen Horizon 2020. Au niveau des infrastructures, nous signons également des conventions avec les opérateurs afin de déployer le Très Haut Débit et le wifi sur l’ensemble de la métropole. Nous ambitionnons de devenir un territoire d’expérimentations en matière d’innovations numériques pour accroitre le rayonnement international de notre métropole, aux côtés de Barcelone ou Hambourg. L’objectif commun de ces initiatives reste le développement économique, l’attractivité et l’emploi, tout comme dans ma fonction de président de Toulouse Métropole Emploi dont l’objectif est de favoriser l’emploi dans les quartiers défavorisés, notamment grâce aux clauses d’insertions. Car l’alliance entre le bien vivre ensemble, l’économie forte, l‘excellence de la recherche et de l’innovation, l’histoire et le patrimoine est ce qui caractérise notre métropole avant tout !